LES STOMIES

Public concernés : infirmières libérales & infirmières des CDS conventionnés

Certaines maladies ou accidents de la vie conduisent parfois à la création d'une stomie. Selon les cas, cela peut être temporaire ou définitif. Aujourd’hui, la France compte environ 80 000 stomisés et pas moins de 16 000 stomies sont pratiquées chaque année. Et bien souvent, la réalisation d’une stomie désorganise la maîtrise du corps, en privant l’être humain de ses réflexes intimes. Le rôle joué par l’infirmière est donc essentiel.

Dans les établissements de santé, depuis l’accréditation, des infirmières stomathérapeutes sont détachées à temps partiel ou à temps plein, selon les besoins. Elles exercent alors une fonction transversale. Mais qu’en est-il de la prise en charge à domicile ?

L’infirmière libérale a pour mission d’informer, d’éduquer, d’assurer des soins techniques et relationnels de qualité auprès des patients porteurs de stomie… tout en composant avec la spécificité du domicile. Loin d’être uniquement locale, la prise en charge devra recouvrir toutes les dimensions du soin.

Forte de ses compétences acquises en termes de prévention, d’éducation et de promotion à la santé, l’infirmière doit être pleinement consciente du rôle joué auprès de ses patients souffrants, âgés, dépendants, isolés, voire déments.

  •  Actualiser ses connaissances en stomathérapie
  • Optimiser la prise en charge d’un patient stomisé
  • Connaître les différentes recommandations de bonnes pratiques et les appliquer
  • Maîtriser les différents appareillages et accessoires disponibles à domicile
  • Renforcer le rôle éducatif de l’infirmière et la participation active du patient à son état de santé
  •  Les différents types de stomies
  • Les différents dispositifs et accessoires pour patients stomisés
  • Les complications précoces et tardives des stomies
  • L’éducation et l’accompagnement des patients comme de l'entourage
  • Les principes d'hygiène de vie et de diététique
  •  Expertise dans la prise en charge des patients stomisés
  • Maitrise de l’évaluation globale du patient stomisé et son accompagnement
  • Capacité à analyser ses propres pratiques
  •  Analyse de pratiques sur des cas cliniques issus des expériences des participants
  • Échanges et débats sur la prise en charge des patients stomisés à domicile
  • Rôle éducatif et d’accompagnement de l’infirmière