Anticoagulants | Orion Sante

Anticoagulants

Financements disponibles :

Calendrier des sessions

PrésentielDPC ou Personnel 2 jours
Les anticoagulants
ALES (30)
SESSION 12
BEZIERS (34)
SESSION 13
PARIS (75)
SESSION 16
FORT-DE-FRANCE (Martinique) (97)
SESSION 14
PARIS (75)
SESSION 15
CONTACTEZ-NOUS : 04 99 13 35 00
Partage de pratiquesDPC ou Personnel 4 demi-journées
Les anticoagulants
Aucune session disponible
E-learningDPC ou Personnel 5 h
Les anticoagulants
A DOMICILE
SESSION 11

Publics concernés : infirmières libérales et CDS

De l’héparine aux AVK : un domaine où l’infirmière libérale doit, à chaque instant, mobiliser ses connaissances et mettre en œuvre son expertise. Le risque hémorragique est en effet omniprésent, et les AVK constituent la première cause d’hospitalisation iatrogène en France (environ 17 000 personnes). Et chaque année, 5 000 accidents hémorragiques conduisent au décès… alors vigilance !

Lors de vos visites quotidiennes, ces patients sous anticoagulants doivent être particulièrement surveillés, car les interactions médicamenteuses ou l’alimentation potentialisent leurs effets. Outre l’administration du traitement, la biologie, la surveillance ou l’éducation du patient, la formation s’attachera à montrer que c’est aussi par l’échange avec les autres professionnels de santé qu’il est possible de dépister le moindre signe inquiétant.

  • Se réapproprier les principes des différents traitements : mécanismes d’action, pathologies traitées
  • Optimiser la prise en charge d’un patient sous anticoagulants
  • Connaître le bon usage des AVK et prévenir la iatrogénie médicamenteuse
  • Renforcer le rôle éducatif de l’infirmière et la participation active du patient à son état de santé
  • Le mode d’action des anticoagulants sur l’organisme
  • Les différentes familles d’anticoagulants
  • Les risques iatrogéniques
  • La coopération entre professionnels de santé de premier recours
  • Expertise en traitements anticoagulants : leurs effets, les nouvelles molécules
  • Expertise en matière d’alimentation
  • Evaluation du rapport « bénéfice / risque » des anticoagulants
  • Education du patient et de son entourage
  • Analyse de pratiques sur des cas concrets
  • Fiches pratiques sur l’alimentation du patient sous AVK
  • Utilisation du carnet de surveillance et autres outils de coordination
  • Echanges et débats sur les conditions de prélèvement et d’acheminement au laboratoire