Pratique avancée : l’IGAS recommande des évolutions | Orion Sante
11/01 2022
Pratique avancée : l’IGAS recommande des évolutions

L’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a rendu public le 5 janvier son rapport « Trajectoires pour de nouveaux partages de compétences entre professionnels de santé » portant notamment sur les infirmiers en pratique avancée (IPA). 

Dans un contexte de revendication croissante d’autonomie des professionnels paramédicaux et d’inquiétude de la population sur l’accès aux soins, le ministre de la Santé a confié à l’IGAS une mission d’évaluation des dispositions visant à reconnaitre et développer les compétences des professionnels non-médicaux pour les mettre en capacité d’intervenir dans des champs en principe réservés aux médecins.

La mission a principalement analysé les « protocoles de coopération », l’exercice des infirmiers en « pratique avancée » et son extension possible aux infirmiers spécialisés, notamment aux infirmiers anesthésistes (IADE). Elle a dessiné des perspectives de moyen et long terme visant à approfondir la voie des partages de compétences entre professionnels de santé. 

 

Ces recommandations consistent à :

- ajuster le cadre des protocoles de coopération et les différencier plus clairement de la « pratique avancée » ;

- soutenir la formation et assurer la viabilité de l’exercice des IPA, notamment par des mesures adéquates de revalorisation et de financement ;

- permettre l’extension de la pratique avancée, en distinguant deux modalités, en direction des soins spécialisés ou des soins primaires ;

- assurer la cohérence d’ensemble des diverses modalités d’aménagement des partages de compétences. 

 

Pour lire le rapport